• Johanna Priscille

Se positionner...


Alors comment vous dire que ces vacances ont été mouvementés... Extérieurement comme intérieurement. Extérieur reflet de mon Intérieur, bien entendu. Que s'est -il passé en moi pour que ces événements pointent leur bout de leur nez ? Cela a commencé dès l'ouverture de ce blog en juillet 2019. "Être soi" un cheminement personnel comme spirituel, partagé avec vous. Dès lors que j'ai émis l'envie de l'écrire et de le partager, une montagne d'événements se sont enchainés. C'était incroyable, mais beau ! En peu de temps j'ai appris tellement de choses sur moi. A commencer par l'expérience de mon premier article, l'Univers s'est bien chargé de me rappeler qu'être soi demande de signer un acte d'Amour envers soi-même tout d'abord ensuite envers l'autre. Que se positionner demande du courage. Que vivre dans sa vérité et le communiquer aux autres sans jugement demande une foi inébranlable en la Vie. Oui l'Univers a su m'ouvrir les yeux sur ce vêtement que je portais et sur lequel toutes mes croyances limitantes étaient accrochées telles des médailles. Une zone de confort que je maitrisais parfaitement et qui me protégeait "presque" de l'extérieur. Je dis presque car en fait il en n'est pas ainsi. L'ego pense vous sécuriser d'une éventuelle souffrance mais en fait il ne fait que laisser pourrir une fausse relation à l'autre et donc à Soi.


Parlons concrètement.


Née dans une famille où la discrétion est de rigueur, où parler trop fort est signe d'impolitesse et où émettre un avis est forcément un affront à l'autre. Comment sortir de tous ces carcans ?

Je pensais que ces bonnes manières me permettraient d'être bien vue, acceptée et surtout AIMEE. Mais pas du tout, chaque personne à qui j'offrais une fausse moi, me renvoyait une relation faussée.


Les vacances, lieu de repos, de souplesse avec soi, de relâchement avec l'autre, ont été le déclencheur et la cassure de cette armure. 24h/24 et 7j/7 en relation avec l'autre ne pouvait se dérouler sans heurt. Je ne pouvais jouer un rôle très longtemps (un rôle aussi gentil soit-il).

Cela a demandé beaucoup d'efforts de ma part de m'ouvrir à l'autre. Je dirai selon ma longue expérience 3 jours pour que je daigne me positionner vis à vis de Moi puis des autres. Oser dire les choses, exprimer ses envies et ses avis a été ma délivrance et la clef de ma JOIE. Cela n'a pas été facile, des larmes et des engueulades, mais enfin j'étais MOI. Bien sûr la peur de ne pas être écoutée ou aimée revenait à la charge mais très furtivement. Car j'avais dépassé cette crainte de prendre position ! Au grand étonnement de certains, qui d'ailleurs avec mon armure, possédaient aussi la leur (c'était une danse à 2) et par conséquent pouvaient avoir des jugements à mon égard. Je ne peux pas leur en vouloir et je prends ma part de responsabilité.

Je me suis VUE, RENCONTREE et j'ai AIME. Merci mon égo !




CONSEIL : L'ego que j'appelle "l'ego soumis" dans ce cas, peut en effet vous placer dans des situations complètement faussées malgré la gentillesse que vous pouvez dégager. Rien ne vaut VOTRE Vérité. Cela permet dans un premier temps d'être en accord avec votre être et dans un deuxième temps laisser la possibilité à l'autre de s'ouvrir à vous et de se positionner sainement. Vos idées et vos ressentis sont importants tout autant que ceux des autres !



5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
 
  • Instagram
  • Facebook

©2020 par Johanna Priscille. Mentions légales